Première mondiale : une navette électrique autonome à Val Thorens

L’expérience lancée le 19 février durera jusqu’à la fin de la saison hivernale, début mai. Elle s’inscrit dans la démarche Smart ski resort qui ambitionne d’optimiser tous les aspects de la vie de la station grâce à des outils numériques.

La nouvelle navette a été mise au point par des entreprises de la région : le constructeur Navya (Rhône) et la compagnie d’autocars Bertolami (Drôme). Seules les batteries proviennent de Chine.
Équipé de quatre roues motrices, l’engin peut gravir des pentes de 10% et transporter jusqu’à quinze passagers (dont onze assis), en plus d’un opérateur encore obligatoire pour des raisons de sécurité et de réglementation.
L’autonomie de la Berto — c’est son nom — peut aller jusqu’à dix heures, tandis que sa vitesse a été limitée à 25 km/h.

À Val Thorens, elle dessert une boucle de neufs arrêts et ce test va être suivi avec attention par de nombreux observateurs, car un tel véhicule électrique pourrait être une solution intéressante pour assurer les transports dans les stations de montagne sans émettre de rejets polluants dans leur air pur d’altitude.

Source : Montagne News


22-02-2019 à 08:02:00