Snowsat ToDo passe à la vitesse supérieure !

Travail des pistes, consignes de priorité, tâches spécifiques… toutes les catégories de travaux sont désormais intégrées dans la nouvelle version du système SNOWsat ToDo qui permet de planifier et de gérer les plans de damage dans leur intégralité.

Une fonctionnalité particulièrement efficace qui assure également un partage de l’information en temps réel entre chauffeurs et responsables du damage.

Un outil numérique d’organisation très complet
SNOWsat ToDo permet au responsable du damage de  saisir l’ensemble des taches de manière simple et rapide, de les planifier et de les affecter à une machine, à un chauffeur ou à un groupe de chauffeurs.  Que ce soit des indications en terme de damage courant (fraisage, bullage, travail au treuil, etc.) ou des travaux spécifiques (créer une plate forme d’arrivée, déneiger un enneigeur, repositionner des panneaux, etc. ), chaque consigne est identifiée de manière claire sous forme de tache au niveau du plan des pistes ainsi que sous forme de liste (avec bien sûr le même code couleur). Ces consignes peuvent également être complétée si besoin par un commentaire ou une indication de priorité.

Un outil interactif en temps réel
Dans la dameuse, le chauffeur accède en direct sur son écran embarqué au plan de damage détaillé qui lui est affecté. Il va modifier progressivement le statut des différentes taches (à faire ou fait) et valider leur exécution au fur et à mesure sur l’écran tactile.
La communication entre les machines et le logiciel ToDo se fait désormais en temps réel . Le responsable du damage a accès aux informations émanant des dameuses en permanence sur son ordinateur. Il peut donc intervenir et modifier le plan de damage en temps réel à partir de la station, supprimer des taches ou en ajouter de nouvelles, en fonction de l’emplacement des machines.

Une programmation toujours plus efficace
Afin de gagner en efficacité et en temps, le responsable du damage peut mémoriser ses plans de damage et reprendre les consignes d’un jour sur l’autre en les adaptant aux conditions météo, à l’enneigement, à la fréquentation attendue sur les pistes. Chaque station peut ainsi se créer une base de données de plan de damage type à partir desquels elle va travailler pour construire celui du jour.
Une fonctionnalité bien utile qui évite de reprendre le travail de programmation à zéro tous les jours.

www.snowsat.com
A retrouver sur Alpipro & Digital Montagne - 25 et 26 avril 2019 - Chambéry


05-04-2019 à 06:19:00