Interview exclusive de Philippe CORDON - Maire de la station de Chamrousse

CHAMROUSSE : 100 millions d'€ pour inventer la station du XXIème siècle

Alpinews : Vous venez de présenter les grandes lignes d’un projet de redéploiement de la station de Chamrousse auquel s’associe la Caisse des Dépots. Qu’est-ce qui a interpellé la Caisse des Dépots et les a convaincu de vous accompagner sur ce projet ?
Philippe Cordon : C’est en premier lieu le site lui-même. Chamrousse est une station historique et emblématique bénéficiant d’une très forte image, depuis les premières traces de ski sur le territoire français en 1878 jusqu’aux JO de Grenoble dont nous fêterons le 50 ème anniversaire en 2018.
C’est aussi la rencontre des hommes. La nouvelle équipe municipale a élaboré un programme ambitieux à la hauteur du potentiel exceptionnel du site mais aussi de ses difficultés. Chamrousse dans son état actuel est si l’on peut dire en fin de cycle. Il est nécessaire de réinvestir sur toutes les composantes du produit Chamrousse pour en faire une station du XXIème siècle capable de répondre aux nouvelles exigences d’une clientèle élargie et aux « nouveaux modes de consommation » de la montagne et des espaces naturels à haute valeur ajoutée.
A ce titre Chamrousse représente pour la Caisse des Dépôts un candidat idéal.


Alpinews : Quels sont les atouts de Chamrousse sur lesquels vous allez vous appuyer dans le cadre de ce projet ?
Philippe Cordon : Les atouts de Chamrousse en quelques mots : un espace naturel exceptionnel, une station bénéficiant d’une situation panoramique, presque aérienne, une altitude élevée sur un massif très bien enneigé, la proximité immédiate de grands bassins de population permettant de devenir le Winter Park de la Métropole Grenobloise, des accès privilégiés aux moyens de transports (Paris en moins de 4 h, TGV, Aéroport)…., c’est aussi un potentiel à développer de 15000 lits à disposition de la clientèle de séjour, un domaine skiable agréable et pour tous qui n’a rien à envier aux plus grands domaines (pistes olympiques)…..
La liste est longue mais Chamrousse dispose des mêmes atouts que les sites situés à proximité de grands centres urbains à fortes connotations touristiques et environnementales, Oslo et Innsbruck,…. Nous vous laissons appréhender le potentiel de développement qui s’offre à nous et aux investisseurs sur Chamrousse…..


Alpinews : Chamrousse n’est pas une station de très haute altitude. Comment intégrez-vous le risque lié au réchauffement climatique ? Comment comptez vous  faire face à la forte dépendance de la station aux saisons d’hiver qui, en plus, menacent d’être plus courtes ?
Philippe Cordon : Chamrousse à la chance d’être une des stations les plus enneigées de France avec un bas de pistes à 1700 m d’altitude sur un massif recevant de fortes précipitations. Son domaine nordique est aussi un des plus élevés des Alpes. Quand la neige fait défaut dans la plupart des stations, on peut skier à Chamrousse.
Nous devons aussi diversifier nos propositions d’activités. La clientèle ne vient plus faire uniquement du ski même si cela reste la pierre angulaire de notre économie. Les clients veulent d’autres sensations, il faut leur apprendre à profiter de la montagne autrement qu’autour d’une mono-activité. Et là nous ne manquons pas d’idées ni d’espaces !


Apinews : Quels seront vos idées pour optimiser la saison d’été ? et pour quelle cible ? Pourquoi pas un concept inspiré de Center Parc dans une logique « montagne » ?
Philippe Cordon : Le concept que vous évoquez est déjà tracé dans les grandes lignes, « Chamrousse Winter Park » et son évolution estivale sont plus que des projets…..
Un site touristique ne doit maintenant écarter aucune cible de clientèle, Chamrousse a de quoi répondre à toutes les attentes. Les investissements importants programmés vont dans ce sens. Le travail est colossal mais l’enjeu est celui-ci : quel outil de travail et quelle montagne voulons-nous laisser à la prochaine génération, sachant que nos grands-parents ont  su inventer, créer et nous léguer une montagne qui nous fait vivre et qui fait rêver nos clients.

16-01-2015 à 10:15:35